MAISON DE LA MAGIE
ROBERT-HOUDIN

Un lieu unique au monde, à la fois musée, théâtre, espace de création... Son but, et celui de sa directrice Céline NOULIN, est de faire découvrir la culture magique, au travers de son histoire et de la diversité des formes qu'elle revêt. Les expositions temporaires sont de véritables mises en scène de sujets aussi différents que la magie orientale, le monde des esprits ou les personnages qui ont marqué l'histoire du spectacle... Le plus remarquable d'entre eux fut ROBERT-HOUDIN, né à Blois en 1805, inventeur, homme de lettres, créateur d'automates et de prodigieux mécanismes d'horlogerie, ROBERT-HOUDIN est reconnu comme le "père" de la magie moderne. Il donna son nom à un théâtre parisien où il présentait ses "Soirées Fantastiques". L'un des plus prestigieux  directeurs de ce théâtre fut Georges MELIES, lui-même magicien et créateur du spectacle cinématographique.

François NORMAG a présenté ses spectacles à la Maison de la Magie dès son origine en 1999, et continue de participer à ses évènements les plus remarquables. En 2015, il monte "Les Folies Méliès", représenté 600 fois sur la scène du Théâtre Christian FECHNER et qui obtiendra le Trophée ROBERT-HOUDIN, remis aux meilleurs spectacles de l'année.

De nombreux films, réalisés par Jean-Luc MULLER, mettent en scène François NORMAG dans des hommages aux grands magiciens du passé mais aussi dans des enquêtes sur le monde des esprits... 

 

Films sur la Maison de la Magie de Blois (Directrice : Céline Noulin).

Réalisations : Jean-Luc Muller

 

1) Interview réalisée par Jean-Luc Muller dans le cadre des représentations des "Folies Méliès".

 

2) Une courte rétrospective d'événements et d'expositions marquantes : 

- Les 20 ans de la Maison de la Magie. (Mise en scène : Marc Dossetto)

- Extraits de films consacrés aux cabarets des années 50 et  à l'âge d'or de la Magie (début du XXème siècle), avec la participation de Soria Leng.

- Extraits du film consacré à  Giuseppe Pinetti, célèbre artiste du XVIIIème s. (Conseiller historique : François Bost. Décor : Ludovic Meunier).